Al-Kalimat 2013

Al Kalimat 2013

Deuxième édition d’Al Kalimat, le Marathon des mots de Tunis

Ici à Tunis a commencé, il y a deux ans, la vraie révolution : celle des mots, portés par des voix souvent simples, jeunes, anonymes qui se sont élevées pour mettre fin à la dictature et pour réclamer la démocratie.
Ici, à Tunis, et malgré les difficultés de tous ordres, chaque voix compte désormais. Tel est du moins le fondement d’une révolution qui est passée par l’expression, par le pouvoir des mots, y compris ceux de la blogosphère, par celui de voix qui se sont hissées aux oreilles du monde entier, des voix hautes.

Place, donc, pour une deuxième édition de lectures à voix haute à Al Kalimat, Tunis. Pour réussir, à faire entendre de nouveau, trois jours durant, au cœur de la ville, la parole de celles et ceux qui, autour de la Méditerranée, ont écrit les pages les plus singulières de cette histoire du monde, depuis ses origines jusqu’à aujourd’hui.

Al-Kalimat 2012

Al Kalimat 2012

« Depuis sa création, la Méditerranée est au cœur du projet du Marathon des mots. Ecrivains de Barcelone, du Portugal, d’Algérie, d’Egypte, de toute l’Afrique, des liens forts se sont tissés chaque année avec ces auteurs lors du Marathon des mots.

Année après année, le Marathon des mots que j’ai conçu et développé à Toulouse, a inventé des conversations méditerranéennes à la Médiathèque José Cabanis – de beaux dialogues entre les écrivains de France et de l’ensemble de la Méditerranée, ayant souvent en partage la langue française : Edmonde Charles-Roux, Dominique Fernandez, Amin Maalouf et les écrivains Claudio Magris, Boualem Sansal ou Gamal Ghitany…

Notre dernière édition dédiée à la Chronique d’un printemps arabe, a été une occasion unique de saluer le talent et la cause d’écrivains et intellectuels en lutte pour la liberté et la démocratie, venus d’Egypte, du Liban, de Libye, du Maroc, de Palestine, de Syrie et de Tunisie – beaucoup ayant payé de l’exil leur lutte et engagement contre des régimes autoritaires.

test