Al Kalimat Le Marathon des mots de Tunis

4e édition – 1er, 2 et 3 mai 2015


# Libre de…

Quatrième édition d’Al Kalimat, le Marathon des mots de Tunis.
En réaction à l’attentat meurtrier au Musée du Bardo survenu le 18 mars, une nouvelle édition du festival Al Kalimat s’est décidée dans l’urgence pour réagir, pour résister, pour dire la solidarité avec les Tunisiens par la présence d’écrivains, d’intellectuels, d’artistes d’ici et d’ailleurs qui vont intervenir, pour une partie de la programmation, sur le lieu même de cette attaque innommable.
Ainsi la thématique choisie “Libre de créer” sera l’occasion de rassembler des témoignages de tous horizons. Nous le disions il y a quatre ans à la création d’Al Kalimat et notre engagement reste résolument le même, à l’heure où la Tunisie subit comme la France, le Kenya, le Danemark des attentats sanglants : « Ici à Tunis a commencé la vraie révolution : celle des mots, portés par des voix souvent simples, jeunes, anonymes qui se sont élevées pour mettre fin à la dictature et pour réclamer la démocratie. Ici, à Tunis, et malgré les difficultés de tous ordres, chaque voix compte désormais. Tel est du moins le fondement d’une révolution qui est passée par l’expression, par le pouvoir des mots, y compris ceux de la blogosphère, par celui de voix qui se sont hissées aux oreilles du monde entier, des voix hautes. »
À Tunis, pendant Al Kalimat, on entendra comme chaque année des textes en français comme en arabe, avec de grands invités comme le Prix Goncourt Atiq Rahimi, ou le dessinateur Plantu. Clotilde Courau et Julie Gayet prêteront leur voix à de grands textes littéraires à travers deux auteurs emblématiques : Patrick Modiano, Prix Nobel de littérature et Assia Djebar, disparue il y a quelque temps.
Nous rendrons hommage, en ouverture, à une grande conscience tunisienne Abdelwahab Meddeb, disparu récemment. Et comme d’habitude, la jeunesse sera au rendez-vous des nombreuses propositions artistiques menées par Ness El Fen, en parallèle de son édition de « Tunis capitale de la danse »…
Rendez-vous donc pour cette 4ème édition, décidée dans l’urgence d’une réponse à l’obscurantisme et au fanatisme, faite d’échanges, de rencontres et de lectures. Pour réussir à faire entendre de nouveau, trois jours durant, au coeur de Tunis des écrivains, des intellectuels et des artistes au combat pour la liberté de créer, de filmer, de dessiner, de danser, tout simplement de s’exprimer…


Syhem Belkhodja | Olivier Poivre d’Arvor

Al Kalimat est co-produit par l’association Toulouse le Marathon du livre, présidée par Olivier Poivre d’Arvor, et l’association Ness El Fen, dirigée par Syhem Belkhodja. Ces journées sont soutenues par l’Ambassade de France à Tunis, l’Institut Français et la Fondation EDF
test